Anne d’Avonlea de Lucy Maud Montgomery

Après un week-end à le lire, j’ai enfin terminé Anne d’Avonlea de Lucy Maud Montgomery. Il y a des livres que l’on lit d’une traite tellement on est dedans et d’autres où l’on prend notre temps afin de mieux le savourer. Celui-ci en fait partie.

Résumé

Anne a maintenant seize ans et est institutrice au sein de l’école d’Avonlea où elle compte faire partager son savoir et mettre en pratique ses idéaux. Arrive aussi des jumeaux, eux aussi orphelins, qui vont troublés la tranquillité de Green Gables.

Avis ❤️❤️❤️❤️❤️

J’ai encore une fois adoré. L’histoire est simple, mais belle, comme pour le premier tome. On reste avec le même système de chapitre « épisode » avec parfois des suites directes et d’autre non. Dans cette histoire, comme dans le précédent tome, on retrouve des événements joyeux, drôles (voire même rocambolesque parfois), mais aussi tragiques. On ressent vraiment l’atmosphère de cette petite ville de campagne à travers ses habitants et les superbes descriptions.

Concernant le personnage d’Anne, si elle a désormais seize ans et est institutrice, elle garde quand même son côté enfantin avec son imagination plus que débordante. J’aime beaucoup son évolution puisqu’elle reste une personne douce, mais aussi très pédagogue. Son métier d’institutrice est très bien dépeint, avec les hauts et les bas. Les personnages secondaires prennent plus d’importance, notamment les nouveaux comme Paul, mais surtout Davy qui apporte une vraie touche d’humour dans cette histoire. En revanche, j’avoue que Diana n’est pas un personnage pour qui j’éprouve une grande affection, surtout à la fin de ce roman.

Pour ce qui est de l’écriture, je trouve qu’elle est toujours aussi belle. Les émotions sont tellement bien décrites, tellement réalistes. Néanmoins, je trouve qu’il y a quand même quelques longueurs.

Citation

En fait, déclara Anne à Marilla, je crois que les journées les plus belles et les plus agréables ne sont pas celles où il se passe des choses magnifiques, incroyables ou passionnantes, mais celles qui nous donnent de petits plaisirs simples qui se présentent tranquillement les uns après les autres, comme des perles qui glissent le long d’un fil.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :